créer son premier produit d’information, pas aussi facile qu’on le dit et qu’on le pense

je viens de sortir mon premier produit d’information.

En fait ce n’est pas le premier.
Mais j’ai trouvé que celui qui aurait du sortir à la place de celui-ci, n’était pas si tip-top que cela.
je vais donc le remettre sur le métier et ce ne sera probablement pas le prochain à être présenté ici.

La qualité est en effet essentielle si on veut établir un modèle d’activité sur le long terme.

On trouve pleins d’astuces, de conseils et de formations, à droite et à gauche, mais finalement
il y a beaucoup de petits détails qui mis bout à bout finissent par prendre beaucoup plus de temps que prévu.

Croyez vous (et l’auriez vous fait?) que je vais donner les mots de passe de mes systèmes de paiement
à un sous-traitant pour réaliser l’intégration des boutons de paiement?
Bien sur que non.

Les fichiers lisez moi, les licences d’utilisation, les mentions légales, les droits d’auteurs,
encore des petits riens très souvent négligés.

Combien de sites n’ont aucune indication du propriétaire ou éditeur?
Moi, cela me refroidi d’acheter un produit chez ces gens là.

Ces dernières semaines, j’ai reçu des messages de confrères demandant de ne plus utiliser certains
de leurs bonus offerts a leurs clients ou prospects.
Heureusement, ce sont des gens honnêtes, ils ont prévenus leurs clients.
Je ne suis pas l’abri d’une erreur d’interprétation d’une licence d’un outil ou d’une ressource.
Mais il faut prendre le temps de bien lire les conditions d’utilisation, et d’envoyer
un courrier électronique pour demander des précisions.

Bref semaine après semaine, report sur report.

Et focalisé sur le produit, j’ai délaissé ces derniers mois, mes blogs, l’auto-répondeur, l’affiliation.
Autant de piliers essentiels de l’infopreneur.

Mais enfin les premières notifications de paiement arrivent!
Et aussi des demandes de partenariat. Ce n’est pas un sous-traitant qui peut prendre cette décision.

Et vous, dites moi dans les commentaires, les difficultés que vous rencontrez sur votre blog ou dans votre activité.